Tu dors Nicole - Entrevue avec Stéphane Lafleur

Tu dors Nicole – Entrevue avec Stéphane Lafleur

 Nous avons rencontré l’homme à tout faire Stéphane Lafleur quelques heures à peine après avoir vu son troisième long-métrage, Tu dors Nicole, sélectionné dans la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en mai 2014. D’humeur affable ―sa discrétion dans les sphères publiques nous laissait à priori quelque peu appréhensifs ―, il...
Tu dors Nicole - Ils grandissent si vite

Tu dors Nicole – Ils grandissent si vite

Au cours des derniers mois, nous avons abordé la certaine apathie du cinéma d’été, autant à travers les commandes hollywoodiennes et québécoises, mais il existe une autre raison plus personnelle pour détester la saison estivale, et c’est que c’était la saison précise où je ne foutais absolument rien pendant des...
L'écran fertile - Stéphane Lafleur, touche-à-tout

L’écran fertile – Stéphane Lafleur, touche-à-tout

Je n’ai vu aucun film de Stéphane Lafleur. Voilà, c’est dit. Ce n’est pas que je ne voulais pas voir Continental : un film sans fusil ou En terrains connus, seulement la vie est courte et mes Blu-ray Criterion de la dernière vente Barnes & Noble ne s’écouteront pas tout seul....
Yves Saint-Laurent - Les artistes passent...

Yves Saint-Laurent – Les artistes passent…

Dans un biopic, la justesse des faits, la ressemblance et l’interprétation vériste de l’acteur jouant l’artiste constituent souvent (à tort) le nerf de la guerre. À coller la réalité de trop près, on risque parfois l’épave ou pire encore une triste platitude. Selon nous, l’intérêt de tels films dépend en...
Chagall - Malevitch - Marc a des ailes

Chagall – Malevitch – Marc a des ailes

Le film débute à Paris avec la confirmation de Chagall comme un grand artiste lorsqu’il apprend que son œuvre sera exposée à Berlin. Ses amis lui « offrent une femme » en récompense, mais il la refusera, car sa Bella l’attend en Russie. Celle-ci est courtisée par Naum, un ami d’enfance de...

Dernières publications

Salaud, on t'aime - Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est Claude Lelouch

Salaud, on t’aime – Il n’y a qu’un problème philosophique vraiment sérieux : c’est Claude Lelouch

Jacques (Johnny Hallyday) est un salaud de première. Il est père de quatre salopes nées de quatre mères différentes et elles aussi salopes. Il abandonne sa dernière femme à Paris pour emménager dans un domaine près des Alpes françaises que son statut d’ancien photographe de guerre réputé lui permet de s’offrir. Il rencontre une femme...
My Sweet Pepper Land - Western Tea

My Sweet Pepper Land – Western Tea

My Sweet Pepper Land, le neuvième film du cinéaste Hiner Saleem, s’ouvre sur une scène mémorable de pendaison qui mêle au tragique d’une telle condamnation un humour grinçant, d’une noirceur n’ayant d’égale que la barbe chez l’homme kurde. Bien que certaines scènes fournissent quelques sourires, jamais nous ne retrouverons un moment aussi fort. Mais, il...
Cinéma LGBT - Nos suggestions

Cinéma LGBT – Nos suggestions

Demandez à vos ami(e)s gais, lesbiennes, bisexuel(le)s : les films traitant d’amour entre personnes du même sexe revêtent très souvent un look de série B. Nombreux sont les films de mauvaise qualité qui suscitent tout de même un intérêt vu la nature de leur sujet. Parce que ça fait du bien parfois de regarder une...
The Giver - Donner pour donner

The Giver – Donner pour donner

Les fictions présentant un univers dystopique sont apparemment dans le vent ces dernières années. Bien que n’étant aucunement un phénomène récent, on assiste cependant à une recrudescence de ces récits qui poussent souvent jusqu’à l’extrême la notion de contrôle et d’ordre. Pensons à Divergent (2014), V for Vendetta (2006), The Island (2005) ou à la...
Magic in the Moonlight - Se bercer d'illusions

Magic in the Moonlight – Se bercer d’illusions

La première scène de Magic in the Moonlight capte tout de suite l’attention. En 1928, un spectacle de magie se termine dans une somptueuse salle de Berlin, devant une foule attentive. Wei Ling Soo sort de scène, enlève son déguisement morceau par morceau tout en criant des insultes et des plaintes à ses assistantes. D’illusionniste...
1987 - Salut les jeunes

1987 – Salut les jeunes

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais ce fut vraiment un été difficile pour nous. Si vous connaissez quelqu’un qui dit que l’été est la saison par excellence pour les cinéphiles, c’est un menteur, parce que cette année nous avons eu droit à un été long, ennuyeux, déprimant et passant de déception en...
Boyhood - Les 12 stations de Mason

Boyhood – Les 12 stations de Mason

Déjà, l’affiche induit en erreur, vantant le caractère « épique » de ce film « ne ressemblant à rien d’autre dans l’histoire du cinéma. » L’hyperbole en bandoulière tel l’arc de Robin des bois, nous est vendue la consécration de douze années de tournage par intermittence, fruit du travail assidu de Richard Linklater depuis 2002, lui qui nous avait...
La vie domestique - Sous la surface

La vie domestique – Sous la surface

Tout se joue dans les premiers instants du film, lors d’un souper arrosé entre amis qui laisse à Juliette un fort goût amer. Pour elle, un commentaire ressort du lot de propos déplacés que l’hôte déballe devant ses invités. Des femmes comme elle, ambitieuses et indépendantes, parlent trop et ne connaissent par leurs limites. Son...
Le vrai du faux - Les cyniques

Le vrai du faux – Les cyniques

Durant la saison estivale du cinéma québécois et au milieu des supposées difficultés de celui-ci au box-office, beaucoup des gens, dont des producteurs, se posent des questions sur ce que le public veut, sur la formule parfaite pour le film à succès, et il semble pour plusieurs que la personne qui se rapproche le plus...
Joséphine - Le brouillon

Joséphine – Le brouillon

On peut jouer les éternels optimistes devant ce genre de film, à la recherche de ce quelque chose, de cette petite étincelle difficile à expliquer, mais qui nous charme. Joséphine étouffe cet espoir en nous servant un amalgame de situations ternes dans une mise en scène aseptisée, campées par des personnages vidés de toute personnalité....
Gérontophilie - Les liaisons inoffensives

Gérontophilie – Les liaisons inoffensives

Dans sa filmographie, Bruce LaBruce est réputé pour présenter une vision crue et provocante de l’homosexualité contrant, d’une certaine façon, l’imagerie sexuelle dite consensuelle. Il nous a été donné de voir un néo nazi éjaculer sur un exemplaire de Mein Kampf, un homme se faire sodomiser par le membre amputé de son partenaire et des...
Transformers: Age of Extinction - Transmorphine

Transformers: Age of Extinction – Transmorphine

La onzième bourde signée de la patte névrotique du coriace Michael Bay, quatrième film de la franchise dédiée à ces jouets de plastique se transmutant de robots en véhicules et vice-versa – pourrait constituer une atteinte au bien commun si elle n’était pas férocement ennuyante et dénuée de tout intérêt. Depuis 2007 qu’on nous sert...